11 nov, 2015

Rédigé par | Aucun commentaire

Interview des Morning Musume’15 Partie 4 : Suzuki Kanon

12105976_960620877330163_5188171923146835724_n

Suzuki Kanon

 

Avant de découvrir pour la première fois leur nouvelle chanson « One and Only » pendant le dixième anniversaire de l’émission TV « J-Melo« , UP-FRONT LINK a eu la chance de pouvoir poser en coulisses, quelques questions à chaque membre des Morning Musume’15. Les questions sont presque toutes les mêmes pour chaque fille mais les réponses sont vraiment intéressantes, jetez-y un œil !

UFL: La première fois que vous avez entendu que la nouvelle chanson des Morning Musume’15 serait en anglais, qu’avez-vous ressenti ?

Kanon Suzuki : Et bien, j’ai un peu étudié l’anglais à l’école donc j’ai voulu faire de mon mieux. Je ne sais pas bien parler anglais et ma prononciation n’est pas bonne. C’est pourquoi je me suis entraînée pour l’enregistrement, pour que les gens puissent me comprendre. Ça n’a pas été facile…

 

UFL : L’année dernière durant le concert de New York, de nombreux fans vous ont montré leur soutien. Suite à ça avez-vous plus de pression maintenant ?

Kanon Suzuki : Bien sûr l’année dernière j’ai ressenti tout le soutien des fans durant le concert de New York. Je dois faire de mon mieux pour eux ; je ne veux pas les décevoir, c’est très important pour moi.

 

UFL : Où voulez-vous absolument aller la prochaine fois ?

Kanon Suzuki : Au Brésil ! Je connais quelqu’un qui sait faire de la cuisine brésilienne, donc j’ai souvent l’opportunité d’en manger et j’adore ça. J’aimerai aussi aller dans un pays lointain où nos fans nos attendent. Le Brésil est assez loin du Japon donc ce serait parfait d’aller là-bas !

 

UFL: Sur Youtube, vous recevez beaucoup de commentaires dans différentes langues, de partout dans le monde pour chaque clip mis en ligne, que ressentez-vous par rapport à ça ?

Kanon Suzuki : D’une certaine façon, c’est un miracle. Ces gens qui sont si loin, qui n’ont pas de lien direct ou réel avec nous, ont maintenant cette fenêtre qu’ils peuvent ouvrir pour nous découvrir, « internet ». En lisant les commentaires, je peux sentir la connexion avec eux. Cela me rend vraiment heureuse. Je suis si reconnaissante que grâce à internet il y ai une voie de communication à travers le monde.

 

UFL : Avez-vous un message spécifique pour les fans qui sont à l’étranger ?

Kanon Suzuki : J’ai toujours eu l’impression que même sans les mots, nous avons pu communiquer, avec un sourire par exemple. Donc avec Youtube et les autres moyens de communication qui nous servent à partager notre musique et évènements, je veux aussi partager mon sourire avec chaque personne du monde entier.

 

Merci Kanon !

 

Source : Up-Front Link

 

 

Leave a Reply